Vendredi 27 mai 2011

Dernier rendez vous à la gare de Santander. Nous remercions et disons au revoir aux familles d’accueil avant de monter dans le bus. Trois heures plus tard, nous voilà à San Sebastian. Nous descendons près de la plage et commençons la montée du Mont Urgull. Ça grimpe sur des pavés, ça râle, ça s’essouffle mais ça serre les dents car il y a la promesse d’un temps libre dans les rues piétonnes de San Sebastian. Alors on économise son souffle et on monte sans trop trainer.

Arrivés au sommet du mont Urgull, après avoir longé le cimetière anglais, on profite de la vue sur la baie, on sort son dernier pic-nic à base de bocadillos à la tortilla. A la fin du repas, un groupe de volontaires motivés demande à visiter le musée du mont Urgull, ce qui leur permet de se retrouver au pied de la statue d’el Sagrado Corazon. On prend les dernières photos avant de redescendre sur la place de la cathédrale.

On profite de deux heures de temps libre pour dépenser ses derniers euros. On se rappelle brusquement qu’il faut ramener des souvenirs et que la fête des mères, ben oui, c’est après demain… A 16h15, on fouille ses poches pour s’acheter une dernière glace qu’on se dépêche d’avaler avant de monter dans le bus. Dans 2h30, nous serons de retour à Bordeaux.