Ce jour là je décide enfin de changer de vie.Depuis mon enfance je vis ici chez mes parents.Mes amis me proposent une colocation mais comme il ne se pressent pas et ne se décident pour l’appartement, je pense que je vais prendre mon appartement à moi. Mes parents m’ont promis de me payer le loyer pendant six mois, le temps de trouver un travail et d’être autonome. Enfin content de prendre ma vie en main, je me dirige d’un pas décidé vers une agence immobilière. J’ouvre la porte, me dirige devant un guichet. Tout de suite, on me prend en main et cette homme grand en costard me propose après maintes et maintes réflexions cet appartement à Central parc. J’avais rendez-vous dans la semaine et j’étais très, très impatient. Le jour venu j’avais rendez-vous devant l’immeuble. Le paysage était triste comme si la nature était morte. Le même homme de l’agence immobilière arriva et nous entrâmes dans l’immeuble. Le rez de chaussée était sombre, triste, l’ascenseur comme je le voyais ne marchait plus. En tout il y avait sept étages mais heureusement mon appartement n’était qu’au deuxième étage. Je rejoins avec vivacité mon appartement car les autres habitants que je croisais me disaient: »faites attention les anciens habitants sont maintenant morts, des morts si horribles ! Le seul appartement qui a été nettoyé sera le vôtre mais les autres ! Si vous les voyiez ! Ils sont si horribles : les corps et le sang empestent la pièce ». Arrivé à mon appartement je dis à l’homme de l’agence que cet appartement ne me plaisait pas donc je descendis très pressé de sortir de l’immeuble et une vieille dame en passant me dit »Tu as échappé à la mort mais elle te suivra ». Alors c’est pour ça que depuis ce jours 80 %  des appartements sont inhabités ».

Camille