Evaluer son action

Il s’agit d’un important travail d’autoévaluation – mené avec la Direction de l’Evaluation et de la Prospective du Rectorat de Bordeaux et des corps d’inspection (Inspection Générale et Inspection Pédagogique Régionale) – sur une période-clé de la vie de Clisthène (2005-2010) puisqu’il porte sur un temps suffisamment long pour permettre une étude statistique solide sur une population d’élèves ayant assuré la totalité de leur scolarité au sein de notre structure.

Vous trouverez l’ensemble du rapport d’étape 2010 réactualisé le 14/09/2012 en cliquant sur ce lien ci-dessous

Rapport d’étape 2005-2010 (réactualisé le 14-09-2012)

Ci-dessous un extrait du rapport (synthèse de la partie « analyser Clisthène ») :

« Clisthène accueille une population mixte mais fragilisée

Tout d’abord, la volonté de Clisthène de construire la mixité sociale a été constante, mais pas toujours effective d’une année sur l’autre, en particulier sur trois années concernées par l’étude. Sur la période d’étude 2005-2009, on observe une correspondance, involontaire mais opportune quand il s’agit de comparatif, en termes de CSP entre Clisthène, le département de l’académie. Par ailleurs, cette mixité sociale se traduit par une hétérogénéité scolaire forte des élèves. La population scolaire arrive déjà fragilisée à Clisthène, par un nombre d’écoliers redoublants deux fois plus important et de niveau d’acquisition en français et mathématiques moindre que les « standard » départementaux et académiques. Clisthène est donc engagée dans une course avec handicap.

Clisthène, « supraconducteur1 » de collégiens

La métaphore du supraconducteur illustre la capacité de Clisthène à accompagner toute une classe d’âge durant le temps du collège, sans avoir recours aux voies autres que la voie générale. L’analyse de l’orientation des élèves au cours de leur scolarité à Clisthène montre qu’un élève arrivant de l’école primaire au collège parviendra en fin de troisième à obtenir une orientation qu’il aura choisie et non subie, à la hauteur de ses ambitions mais surtout de ses compétences et ce, sans avoir redoublé ni avoir été réorienté. Autrement dit, Clisthène assure une excellente (voire quasi-parfaite) fluidité du parcours scolaire à ses élèves.

Des résultats à la hauteur des ambitions académiques

A la sortie du collège, cette population d’élèves pourtant fragile à son arrivée à Clisthène obtient des résultats qui n’ont rien à envier aux autres collèges. Ces élèves vont ensuite en proportion plus grande en lycée d’enseignement général et y réussissent tout aussi bien que leurs camarades. La proportion d’élèves sortants est moindre.

Clisthène obtient ainsi des résultats conformes aux objectifs fixés par le projet académique. Sur la même ligne d’arrivée, sans retard, sans réorientation précoce, avec moins de sorties… dans une course avec handicap au départ, rappelons-le. »

1 Il s’agit d’un terme emprunté à la recherche en physique des solides pour qualifier certains matériaux qui ont la propriété extraordinaire de conduire l’électricité sans perte d’énergie.