Mercredi 25 mai 2011

Neuf heures du matin, nous nous retrouvons tous à la gare de Santander (Estacion Feve). On échange nos impressions sur cette première nuit en famille, on pose les questions les plus cruciales (« Il y avait Facebook ? »), on compare le confort (« nous, on avait la télé dans la chambre! ») et la nourriture (« c’était gras! »)… On affiche une mine beaucoup plus rassurée que la veille. Finalement, ce n’était pas si terrible…

Il fait déjà 26°C et nous démarrons la promenade sur le front de mer, sur el Paseo de la Pareda. Au programme, el Palacio de los festivales; le Palacio Real, la résidence estivale du roi Alfonso XIII, le Gran Casino et la plage d’El Sardinero.

C’est sans compter sur la chaleur et l’allure de la troupe, plus proche du gastéropode que du lièvre. On traine, on musarde, on observe les pêcheurs et les bateaux du port Chico, on photographie les statues et les monuments. Il est déjà 11h et on vient à peine de dépasser le palais des festivals, soit le tiers du parcours…

Heureusement, on croise le bus. On embarque tous et on continue la visite assis au frais. On s’arrête sur la plage d’El Sardinero, face au Gran Casino et sa façade Belle Époque.

On déjeune sous l’ombre des arbres d’un parc, on découvre les sandwichs à la tortilla avant d’aller profiter des dernières minutes de temps libre sur la plage.

Bien sûr, on savait qu’il fallait remonter dans le bus à 12h15. Mais il faisait si chaud et l’eau était si tentante…

Bref, à midi et quart on se rassemble devant le bus et  certains insouciants s’étonnent que le chauffeur ne veuille pas les laisser monter dans son véhicule avec leur jean trempé et plein de sable….  Ils se retrouvent donc en caleçon dans le bus. Direction les grottes préhistoriques d’Altamira.