En classe de 4ème, nous avons étudié la lettre et notamment certaines lettres tirées des Lettres persanes de Montesquieu où l’auteur se sert de ce genre pour apporter un regard critique sur la vie à la cour. Les élèves ont été invités à rédiger une lettre à la manière de Montesquieu en critiquant la mode des adolescents d’aujourd’hui. Voici un des textes les plus réussis, maniant avec brio fausse naïveté et ironie.

Cher Rhédi

Depuis mon arrivée ici, j’ai été, vois-tu, surpris maintes et maintes fois par les moeurs françaises mais le plus étonnant est sans doute la mode des adolescents. Je les ai vus habillés de façon très singulière et je m’en vais partager mon étonnement avec toi, en te décrivant quelques unes de leurs habitudes vestimentaires qui figurent parmi les plus étranges. J’ai vu des garçons dont les pantalons descendaient jusqu’aux genoux malgré les ceintures, laissant apparaître leurs sous-vêtements à la vue de tous. Je dois avouer en avoir été choqué, même si cela ne semble étonner personne. J’ en ai vu dont les cheveux longs cachaient la totalité du visage et je me suis demandé s’ils étaient complexés et surtout s’ils parvenaient à voir quoi que ce soit. Mais j’ai dû me dédire en les voyant se dégager le visage d’un mouvement de la tête, produisant un drôle de son qui, je suppose, va de paire avec un déplacement massif et rapide du vent. J’ai vu des filles aux talons d’une hauteur vertigineuse et parfois, je m’étonne qu’elles parviennent à passer les portes. D’autres, assez nombreuses, ont les cheveux coupés droit sur le front et il m’est difficile de les différencier. Certains endossent des vêtements très sombres, ont un air peu amène et je me demande s’ils font partie d’une secte. D’autres encore sont vêtus de telle sorte que je me retrouve souvent incapable de leur attribuer un genre : fille ou garçon ?

En espérant que ma lettre t’aie apporté un certain divertissement

Avec toute mon amitié

Rica

Auteur : Shana Fassouli