L’évaluation sous toutes ses formes…

Trop souvent limitée à ses dimensions sommative et certificative, l’évaluation doit pouvoir également servir d’outil de diagnostic et retrouver sa vocation formative. Pour cela, nous avons élaboré nos propres outils et nous les mutualisons au sein de l’équipe pour permettre aux élèves d’acquérir des habitudes. Au sein des cours, ateliers et projets, les professeurs ont recours à une variété d’évaluation (écrites et orales) : des questionnements initiaux permettant un travail sur les acquis et les représentations initiales des élèves permettant l’organisation d’un questionnement différencié, des évaluations formatives prévoyant des allers-retours entre l’élève et le professeur telles que l’évaluation-navette ou les évaluations annotées au cours d’une progression par paliers, des évaluations sommatives préparatoires par contrat de confiance ou contrat de points…

… et à tous les temps

Des temps scolaires spécifiques s’appuient sur ces diagnostics et permettent la différenciation : il s’agit notamment du temps choisi où est proposé un travail par compétences multiniveaux et disciplinairement contextualisé, et de l’aide au travail – également multiniveaux – où les élèves se voient apporter une aide méthodologique dans leur travail personnel.

Pour en savoir plus sur le contenu de ces temps, consultez les parties « boîte à outils » et « réorganiser les temps scolaires ».