Mardi 24 mai 2011

Après la visite du musée Guggenheim, nous longeons à pied  la rivière Nervion, le cours d’eau qui traverse Bilbao pour nous rendre au vieux quartier de Bilbao. Sur le trajet, nous croisons les manifestants qui tranquillement occupent une petite place. Nous retrouverons de telles manifestations à Santander et à San Sebastian.

Nous arrivons au Casco Viejo, aussi appelé « las siete calles » (les 7 rues), le quartier médiéval de Bilbao. Nous déambulons dans les rues pavées, suivons le chemin de Saint Jacques de Compostelle avant d’arriver à la Cathédrale de Santiago. Après avoir  observé sa façade, nous profitons de 30 minutes de temps libre pour acheter des produits typiquement locaux : glaces, boissons gazeuses, haches et épées en plastique…

Il est 16h et nous reprenons le bus, direction Santander où nous attend José Tomas, l’organisateur, en compagnie des familles d’accueil. L’inquiétude s’installe, on se demande comment seront les familles, si tout se passera bien, on révise les formules de politesse et comment dire « je n’aime pas les épinards » (merci Madame Fort).

19h30, à la gare de Santander. Les élèves descendent du bus à l’appel de leur nom et rencontrent leur famille d’accueil. Intimidés, on fait un bisou, on dit « buenas dias » ou « buenos tardes », on s’embrouille, on s’accroche à sa valise. On fait moins les malins

Une petite photo plus tard, on part avec notre famille pour passer notre première nuit espagnole.

Remarque : Chaque élève a été photographié avec sa famille d’accueil. Si vous souhaitez la photo de votre enfant, envoyez moi un mail (cedricpignel@yahoo.fr) et je vous l’envoie en retour.