A la suite de la sortie d’intégration, chaque enseignant a proposé un temps choisi en lien avec cette sortie ou Arcachon (le langage du bassin, le phénomène des marées, l’architecture des villas de la ville d’hiver, l’ostréiculture…)

Voici quelques articles rédigés par les élèves :

La pluie a tout gâché !

Je n’ai pas beaucoup aimé la sortie à cause de la pluie. Nous n’arrivions pas à trouver les villas. J’ai peu parlé aux autres sauf avec mon meilleur ami. Cependant, j’ai découvert les lièvres de mer et j’ai vu pour la première fois des limaces de mer.

Susan

Le casino Mauresque

Il a été construit en 1863. Il a brulé dans la nuit du 17 au 18 janvier 1977 à cause d’un court-circuit.  L’adjectif mauresque vient de maure (population berbère d’Afrique du Nord). Son architecte était Paul Regnault. On trouve une maquette de ce casino dans le parc mauresque.

Lilou, Quenya et Lorenzo

Nos trouvailles de mer

Pendant notre sortie à Arcachon, nous avons trouvé quelques animaux étranges. Un lièvre de mer a été trouvé par des élèves. Ce sont des animaux qui ressemblent à des limaces noires d’à peu près 30 cm de longueur. Ils rejettent de l’encre rouge-noire et au début, nous avons cru qu’il saignait. Un élève a aussi trouvé une limace de mer qui est un animal assez gracieux. au début, nous avons cru que c’était une algue étrange. Peu après, nous avons aussi trouvé une méduse transparente. Après les avoir montrés aux professeurs, nous les avons relâchés dans la mer.

Iris

Une sortie d’intégration

Les élèves de CListhène sont partis à Arcachon pour faire connaissance (6, 5, 4, 3). Nous y sommes allés en train. Il a plu. Nous avons marché dans la ville d’hiver en cherchant des villas. Nous étions tellement mouillés que nous avons dû nous arrêter. On avait mal aux pieds. Ensuite, nous sommes arrivés sur la plage et nous avons pique-niqué.

Keyla

Nous sommes allés pique-niquer sur la plage. Sur le sable, j’ai trouvé des coquillages. Nous avons même pris un ascenseur pour descendre dans la ville d’été.

Draisy

Nous sommes partis de la place Paul Doumer puis nous sommes allés à la gare pour prndre le train vers Arcachon. Dans le train, les élèves ont joué, discuté et mangé des bonbons. Le trajet a duré 50 minutes.

Nathan

La merveilleuse pluie

Arcachon, c’est une très belle ville, il y beaucoup d’animation, des villas, une belle plage. C’est très agréable mais…quand il fait beau.

Nous y sommes allés avec le collège. Pas de chance, il pleuvait…

Ah : les balades en forêt SOUS la pluie, le déjeuner SOUS la pluie, le retour vers le train SOUS la pluie. Quelle belle journée !

Nous sommes arrivés dans le train tout mouillés et fatigués ; les sacs, les cahiers étaient trempés, les restes de nourriture, les trousses quasiment inondées.

Pendant la pluie, on se protégeait comme on pouvait : en rasant les murs, en essayany de rester sous le parapluie du voisin, en mettant une capuche, en passant sous les arbres ou juste en se protégeant d’un sac poubelle vert comme MMe Hiribarren.

Bref, ce qui aurait pu être une bonne sortie d’intégration s’est transformée en journée pluvieuse et maussade.

Quelle belle journée !

Pauline

Le parc mauresque

C’est un très joli parc. Quand nous sommes entrés nous avons vu une aire de jeux pour enfants. Il y a beaucoup de végétation, un petit chemin serpente au milieu de l’herbe. On trouve un pont et une tour. On a vu un petit kiosque dans lequel il y avait un couple déguisé. Quand on entre dans le parc, on sent tout de suite une bonne odeur de fleurs. Un joli bateau sert de décor. Un petit ascenseur incrusté dans une tourelle crée un lien entre la ville d’hiver et la ville d’été.

Emmanuelle et Kenza

Le belvédère

C’est une tour conçus en 1863 par Paul Régnault. Elle fait 25 mètres de hauteur. En montant, on se rend très vite compte que ça penche. ( attention vertige). Mais pas d’inquiétude, c’est normal. Elle n’était pas bancale. La pluie l’aurait brisée. Finalement, c’est plutôt rassurant… Quand la petite asension est terminée, on a une très belle vue d’Arcachon. D’un côté le bassin : maisons sur pilotis, parcs à huîtres, bateaux et de l’autre arbres, villas. Tout ça, on peut le voir s’il fait beau car quand le temps est pluvieux, avec les nuages, c’est un peu plus compliqué. Alors choisissez bien votre journée : pas comme nous…

Jeannne

Il faut du temps pour se connaître

Au début, on était tous avec notre groupe de tutorat. Je n’atais pas très contente car je n’étais pas avec mes amis. On a visité un parc, c’était bien mais c’est pas en une journée qu’on va apprendre à se connaître. Pour aller manger, on a pris une sorte d’ascenseur qui nous a emmenés au centre-ville. On n’y est pas restés. On a longé la plage pour rejoindre les autres et manger. En début d’après-midi, tout le monde a fait des jeux ou ce qu’il voulait. Avec mes amis, on a dansé, on a chanté et pris des photos. J’ai fait connaissance d’élèves de 6ème. D’ailleurs ce matin, l’un d’eux m’a demandé de le guider vers sa salle. A part ça, on s’est franchement amusés. Puis on a repris le train et encore on a chanté. On s’est bien amusé à part les intempéries…

Manon